Finance : Le guide pour tout comprendre d'une obligation

Finance : Le guide pour tout comprendre d'une obligation

Le bon fonctionnement d'une entreprise dépend de plusieurs facteurs. Au nombre de ceux-ci, les obligations font partie de ceux qui comptent le plus. Même si ces derniers ne sont pas toujours très connus d'une partie du public français, il n'en demeure pas moins qu'ils sont très répandus sur de nombreuses autres parties du globe. Avez-vous une idée de ce dont il s'agit? Si non, nous vous présentons à travers ce guide, l'essentiel de ce qu'il faut savoir à ce sujet.

Obligation: qu'est-ce que c'est?

Pour le bon exercice de certaines de leurs activités, les entreprises ont parfois besoin de financement. Pour cela, la possibilité leur est offerte de recourir à l'émission d'une obligation. Elle peut donc être considérée comme un contrat entre une personne morale émettrice et un porteur qui peut être un individu, un groupe d'individus ou une personne morale.

Une fois qu'elle est achetée par un tiers, cela veut dire que l'entreprise émettrice de l'obligation bénéficie d'une somme d'argent qui lui est en réalité prêtée par l'acheteur. La transaction consiste alors à payer à l'émetteur une quantité d'argent déterminée en contre partie de l'obligation.

Celui-ci devra par la suite s'engager à lui payer une rémunération périodique par le biais d'un coupon selon un taux d'intérêt fixé à l'avance. La personne morale qui a émis l'obligation est également tenue d'effectuer un remboursement complet de la somme qui lui a été prêtée.

Obligation: quels sont les différents types?

On distingue cinq types d'obligation. Il s'agit:

Des obligations non cotées: comme cela semble si bien transparaître à travers leur dénomination, il s'agit de celles qui ne sont pas cotées à la Bourse. Bien que plus lucratives, ces titres présentent aussi un peu plus de risques

Des obligations cotées: elles proviennent généralement de grandes entreprises. Leur émission se fait sur un marché financier avant leur cotation et leur échange

Des obligations convertibles en action: à leur terme, elles permettent à leur porteur d'opter s'il le souhaite pour la conversation de sa dette amortie en actions de l'émetteur suivant des modalités déterminées à l'avance

Des obligations à taux fixe: pour cette obligation, la rémunération qui est faite au porteur se fait selon un taux d'intérêt fixe dont les deux parties ont connaissance au moment de l'émission

Des obligations à taux variable : le payement de ce type d'obligation se fait en fonction de l'évolution du taux d'intérêt.

Obligation: quels sont les risques?

Étant donné que les obligations sont en réalité des emprunts dont bénéficient les entreprises qui en ont le plus besoin, il faut qu'elles soient obligatoirement remboursées. Toutefois, la situation économique de certaines entreprises fait qui leur est parfois difficile voire impossible d'effectuer ce remboursement.

C'est justement pour faire face à de tels cas que des entreprises comme Sunny AM (https://www.sunny-am.expert/) ont vu le jour. En effet, afin de vous permettre de recouvrir votre capital, elles vous proposent des services de portage obligataire. Pour minimiser ces risques, Sunny AM a par exemple l'habitude de faire la sélection de 60 à 90 différents émetteurs.